Tuesday 30 May 2017
Text Size

Israeli Early Cinema

We are pleased to announce you that one of our members, Viva Paci, just published La Comédie musicale et la double vie du cinéma (Lyon/Udine, Aléas/Forum, 2011). You will find below and in attached files all informations : presentation of the book, presentation of the author, table of contents, a link to get the book.

PRESENTATION DE L'OUVRAGE

La Comédie musicale et la double vie du cinéma de Viva Paci (2010)

Le cinéma mène une double vie!

Tantôt il étonne le spectateur avec des attractions spectaculaires, tantôt il l’accompagne pas à pas par une habile narration. Telle est sa « nature » profonde : raconter des histoires et mettre des actions en séquences tout en confrontant énergiquement le spectateur à des visions surprenantes.

Les images se suivent avec régularité et fluidité, mais cette impression de mouvement continu est parfois perturbée par quelque chose qui détonne. Tel est le cas en particulier d’un genre cinématographique des plus classiques : la comédie musicale.

Dans ce livre, nous redécouvrirons des films de ce genre particulier qu’est la comédie musicale en survolant les classiques de la Warner (particulièrement ceux avec les chorégraphies de Busby Berkeley), les fables colorées de la MGM, jusqu’aux films plus contemporains – puisque ce genre effectue un retour en force sur nos écrans depuis quelques années.

Les comédies musicales, au-delà de l’époque ou du type de musique qui y triomphe, mettent en scène une tension visible entre une structure narrative et ces fragments réclamant l’autonomie que sont les numéros de chant, de chorégraphie et de danse : véritables attractions. Les numéros musicaux seront analysés suivant un parallèle avec des moments forts de la littérature moderne, les moments de description : morceaux de bravoure, exaltation de l’écriture, fragments réclamant indépendance et pourtant bien ancrés dans la narration.

Le lien entre images et musique, qui constitue la singularité de ce genre, sera mis en perspective dans une longue histoire du spectacle, en déca et au delà du cinéma. Des premiers pas du spectacle composite, qui ouvre la voie à des fragments de cinéma projetés sur une scène aux images en mouvement sur le Web (pensons à la plateforme Youtube et aux phénomènes de LipDub) : ces types de relations entre images et musique, qui sont tous propres à la comédie musicale, trouvent ainsi leur voie dans une nouvelle histoire des images en mouvement (et en musique).

Présentation de l'auteur / the Author

Viva Paci est Professeur à l’École des Médias de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où elle enseigne particulièrement les « Théories du cinéma et interprétations visuelles » et dirige la maîtrise en « Cinéma et images en mouvement ». Elle a obtenu sa maîtrise au DAMS (disciplines de l’art, de la musique et du spectacle) de l’Università di Bologna, et un doctorat à l’Université de Montréal, en littérature et cinéma. Tour à tour, elle a été professeur invité à l’Université de Lausanne, à l’Università di Bologna et à McGill University où elle a été aussi chercheur postdoctoral. Auteur de Il Cinema di Chris Marker, paru en 2005, Viva Paci a écrit et dirigé plusieurs ouvrages en collaboration avec André Habib, Ronald de Rooy, Beniamino Mirisola, Michael Cowan et Alanna Thain. Elle termine actuellement son livre La Machine à voir. À propos de cinéma, attraction, exhibition, à paraître en 2011.

Link to get the book / lien pour se procurer l'ouvrage

http://www.amazon.fr/com%C3%A9die-musicale-double-vie-cin%C3%A9ma/dp/2843013240

Table des matières

Préface, Will Straw pag. 13

Introduction
Le cinéma mène une double vie » 19

1. La narration chancelle (sur le modèle de la description) » 27
1.1 Montrer pour faire voir » 31
1.2 Une structure : faire des listes et les fermer » 39
1.3 Attractions juxtaposées : détails et images emblématiques » 44

2. Entre description et chorégraphie (où il est question de communication, de style et de temps)
2.1 Où il est question de communication » 51
Que saute les attractions ! » 52
¡Que viva l’attraction ! » 54
2.2 Où il est question de style » 56
Ornement » 56
Expression » 59
Symbole » 59
Entre qualification et narration » 61
2.3 Où il est question de temps » 67
Simultanéité » 67
Temps d’exposition : présent » 72
Temps de voyant » 77
Mouvement de monde » 79

3. La comédie musicale (une histoire classique d’attraction) » 83
3.1 Signes du spectacle : des pistes aux planches, puis à l’écran » 84
Le spectacle composite, ou comment composer avec l’attraction » 90
Un… deux… trois… zéro ! » 98
3.2 Repeat After Me : l’attraction de la répétition » 102
Où il est question d’alternance : à propos des attractions empruntées » 106
Où il est question d’alternance : hors du film » 112
Où il est question d’alternance : dans le film » 114

4. Au fil du temps (au goût du jour) » 119
4.1 Migrations en musique : entre Méliès et le vidéo-clip » 119
L’intermédialité au travail : entre Châtelet et Broadway… » 121
… entre MTV et underground… » 126
4.2 Moulin Rouge ou le cas d’un vieux libretto vu à travers le fond déformant d’un verre à absinthe… » 133
Allusions et migrations » 135
Quelques remarques sur l’éveil sensible : sogno o son desto ? » 143
Du spectaculaire diffus au spectaculaire pur : Spectacular Spectacular » 148
Un regard nouveau » 149
4.3 De l’alternance au continu : fils conducteurs et attractions » 153
Électro-esthétique de sensualité » 154
Ampoules étincelantes : des feux de la rampe à l’écran » 156
Attractions d’un spectacle de sons et lumières » 161
I can’t sing without a spotlight » 171

5. Ruptures médiatiques (et nouveautés en musique) » 173
5.1 Des films catalogues de nouveautés : le son » 173
5.2 Le format de l’image » 175
5.3 La couleur » 177
5.4 Avant le début et après la fin » 180

Bibliographie » 185

Liste des noms principalement cités » 197

Liste des titres des oeuvres audiovisuelles » 201